À André Falconet, le 25 décembre 1669
Note [2]

Déjà riche d’un brillant passé militaire, Édouard-François Colbert (1634-1693), comte de Maulévrier, frère cadet du ministre, avait été fait capitaine-lieutenant de la seconde compagnie des mousquetaires, lors de sa création en 1665. Créé maréchal de camp le 2 avril 1669, Colbert de Maulévrier avait accompagné le duc de Beaufort dans la malheureuse expédition de Candie (v. note [3], lettre 968) ; il en était revenu avec une blessure à la tête. Une fâcherie avec le roi ne lui donna pas la promotion dont Guy Patin parlait ici et il ne se démit de la compagnie des mousquetaires qu’en 1672 (Dictionnaire historique et biographique des généraux français).

V. note [33], lettre 539, pour Armand de Béthune, comte de Charost, qui ne pâtissait nullement de la disgrâce de Nicolas Fouquet, son beau-père.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 décembre 1669. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0974&cln=2

(Consulté le 13.11.2019)

Licence Creative Commons