À Adamus Stevartus, le 26 décembre 1653
Note [2]

V. note [21], lettre 97, pour Lucilio dit Giulio Cesare Vanini (Lucilius, et non Luciolus comme écrivait ici Guy Patin, ou Julius Cæsar Vaninus), les 60 « Dialogues » de ses De admirandis naturæ reginæ deæque mortalium Arcanis libri quatuor [Quatre livres sur les admirables Secrets de la nature, reine et déesse des mortels] (Paris, 1616) et son Amphitheatrum æternæ providentiæ… [Amphithéâtre de l’éternelle providence…] (Lyon, 1615).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Adamus Stevartus, le 26 décembre 1653. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1060&cln=2

(Consulté le 27.05.2020)

Licence Creative Commons