À Johann Daniel Horst, le 20 juillet 1663
Note [2]

Les symptômes de cette fièvre évoquent une rougeole maligne en phase pré-éruptive : larmoiement (catarrhe oculo-nasal), diarrhée, gêne respiratoire (pneumonie), céphalée et obnubilation (méningo-encéphalite), période de contagion (avec atteinte contemporaine du roi, de la reine, de l’ambassadeur du Danemark et de sa fille, v. note [6], lettre latine 252).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 20 juillet 1663. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1286&cln=2

(Consulté le 20.01.2021)

Licence Creative Commons