À Leonardus Ursinus, le 29 février 1664
Note [2]

Johann Michaelis (1606-1667), docteur en médecine de l’Université de Leipzig en 1631, y enseigna ensuite la philosophie puis la médecine. Il était depuis 1662 premier médecin de Frédéric Guillaume de Saxe-Altenbourg (1603-1669). Grand partisan de la chimiatrie, il composa des médicaments chimiques et publia plusieurs ouvrages sur cette matière (Éloy).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Leonardus Ursinus, le 29 février 1664. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1317&cln=2

(Consulté le 25.09.2021)

Licence Creative Commons