À Johann Garmers, le 2 juillet 1665
Note [2]

V. note [1], lettre latine 33, pour Margaretha Garmers, sœur de Johann et épouse du médecin Johann Placcius.

Leur fils Vincent Placcius (Hambourg, 1642-1699) avait étudié le droit à Leipzig, puis entrepris un voyage européen qui l’avait mené à Padoue et en France. Reçu licencié de l’Université d’Orléans en 1665, il rentra à Hambourg où il devint avocat, enseigna l’éloquence et la philosophie à l’université, et constitua une très riche bibliothèque.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Garmers, le 2 juillet 1665. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1393&cln=2

(Consulté le 09.04.2020)

Licence Creative Commons