À Pierre Gassendi, le 29 juin 1655
Note [2]

« le froid est grand ennemi des peaux délicates », v. note [16], lettre 290, pour cette référence à Euripide dans Cicéron.

Hippocrate a notamment mis en garde contre le froid dans deux Aphorismes (5e section).

  • No 18 (Littré Hip, volume 4, page 539) : « Le froid est ennemi des os, des dents, des parties nerveuses, de l’encéphale, de la moelle épinière ; le chaud leur est favorable. »

  • No 24 (ibid. page 541) : « Les choses froides, telles que la neige, la glace, sont ennemies de la poitrine, et provoquent la toux, les hémorragies et les catarrhes. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Pierre Gassendi, le 29 juin 1655. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1508&cln=2

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons