Annexe : Avis au lecteur de la première édition des Lettres (Vigneul‑Marville, 1683)
Note [2]

Guy Patin n’a nulle part employé cette raillerie contre les chirurgiens dans ses lettres ou dans ses autres écrits ; ce qui suggère que l’auteur de l’Avant-propos avait directement conversé avec lui ou avec l’un de ses très proches amis.

Vigneul-Marville ne rangeait ici que Cicéron (v. note [1], lettre 14), Pline l’Ancien (v. note [5], lettre 64) et Rabelais (v. note [9], lettre 17) dans le panthéon littéraire de Guy Patin ; mais il y omettait, parmi bien d’autres, Juvénal (v. note [3], lettre 63), Martial (v. note [17], lettre 75), Érasme (v. note [3], lettre 44), Joseph Scaliger (v. note [5], lettre 34), Isaac Casaubon (v. note [8], lettre 36), Joest Lipse (v. note [9], lettre 36), Montaigne (v. note [24], lettre 99), Jean Bodin (v. note [25], lettre 97) ou Pierre Charron (v. note [7], lettre 73).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Avis au lecteur de la première édition des Lettres (Vigneul‑Marville, 1683). Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8036&cln=2

(Consulté le 11.04.2021)

Licence Creative Commons