De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640
Note [2]

Bastiaan Hoogendijk (Sebastianus Hogendicius) avait reçu le bonnet de docteur en médecine à Padoue en mai 1636. Il pratiqua la médecine à Dordrecht, sa ville natale, jusqu’à sa mort en 1653. « Il a fait d’excellentes observations sur la médecine pour l’instruction de son fils, qui les a laissés périr. On n’a de lui que des épigrammes grecques, imprimées à la tête de quelques ouvrages de ses amis » (Éloy). C’est le « jeune homme de Dordrecht » dont Guy Patin a parlé, sans le nommer, dans sa lettre du 19 juillet 1640 (note [2]), en disant qu’il était venu lui rendre visite « il y a déjà longtemps ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9061&cln=2

(Consulté le 24.09.2021)

Licence Creative Commons