De François Rassyne, le 27 décembre 1656
Note [2]

Le mot latin secundina (secondines en vieux français) désigne l’arrière-faix ou ensemble des membranes fœtales et du placenta, ainsi nommé parce qu’il est expulsé en dernier lors de l’accouchement (dont cette phase ultime porte le nom de délivrance).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De François Rassyne, le 27 décembre 1656. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9067&cln=2

(Consulté le 23.09.2020)

Licence Creative Commons