À Charles Spon, le 13 juillet 1655
Note [20]

Évangile au féminin est « un extrait tiré [des évangiles de la Sainte Écriture] qui est inséré dans la messe, pendant laquelle tout le monde se tient debout par respect. La première évangile est l’évangile du jour. La deuxième évangile est le commencement du livre de saint Jean qui parle de l’incarnation » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juillet 1655. Note 20

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0406&cln=20

(Consulté le 03.12.2020)

Licence Creative Commons