À Charles Spon, le 24 décembre 1658, note 20.
Note [20]

« pêcheur piqué sait à quoi s’en tenir, et moi je le saurai à l’avenir. »

Piscator ictus sapiet (avec le verbe au futur, sapiet, saura, au lieu du présent, sapit, sait) est un adage commenté par Érasme (no 29) :

Cum piscator quispiam piscibus, quos intra rete tenebat, manum admovisset a scropio psice feriretur, ictus, inquit, sapiam.

[Comme le pêcheur approchait la main des poissons qu’il tenait dans son filet et fut piqué par un scorpion de mer, il dit je saurai à quoi m’en tenir].

« Chien échaudé craint l’eau froide », dirait-on en français.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 décembre 1658, note 20.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0549&cln=20

(Consulté le 29/02/2024)

Licence Creative Commons