À Charles Spon, le 4 décembre 1651
Note [21]

Hoplotheca contra ictum calumniæ, robur et æs triplex circa pectus, a patientia et fide Sanctorum, Lucubratio, qua sancti Dei homines tetris quibusque calumniis, citra noxam, nec nisi cum labe temporaria, patuisse demonstrantur [Arsenal contre le coup de la calomnie, chaîne et triple airain autour du poitrail, par la patience et la foi des saints. Travail nocturne par lequel les saints hommes de Dieu s’avèrent avoir souffert de chacune des quatre calomnies sans aller jusqu’au crime, mais non sans une souillure temporaire] (Lyon, Borde, Arnaud et Rigaud, 1650, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 décembre 1651. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0274&cln=21

(Consulté le 23.09.2019)

Licence Creative Commons