À Charles Spon, le 14 mai 1649
Note [22]

« Plaise à Dieu pourtant qu’il devienne à la fin un autre Tydidès, meilleur que son père ! » ; Horace (Odes, livre i, xv, vers 26‑27) :

Ecce furit te reperire atrox
Tydides melior patre
.

[Voici le farouche Tydidès, plus brave que son père, qui te cherche avec furie].

Tydidès (ou Diomède, fils de Tydée), héros de la Grèce mythique, commanda les Étoliens au siège de Troie et s’y distingua par tant de belles actions qu’on le regardait comme le plus brave de l’armée après Achille et Ajax.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 mai 1649. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0176&cln=22

(Consulté le 14.04.2021)

Licence Creative Commons