À Charles Spon, le 28 mai 1652
Note [22]

« la même année que mourut Henri ii [v. note [26], lettre 86]. »

Jacques-Nompar de Caumont, marquis puis duc de La Force (30 décembre 1558-Bergerac 10 mai 1652) avait, contrairement au reste de sa famille, échappé au massacre de la Saint-Barthélemy (1572) pour mener une brillante carrière militaire qui lui valut d’être nommé maréchal de France en 1622, puis duc et pair en 1637 (v. note [45], lettre 226, pour sa descendance).

Ses mémoires ont été publiés avec ceux de deux de ses fils : Mémoires authentiques de Jacques-Nompar de Caumont, duc de La Force, maréchal de France, et de ses deux fils, les marquis de Montpouillan et de Castelnau (Paris, 1843, 4 volumes in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 mai 1652. Note 22

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0287&cln=22

(Consulté le 19.11.2019)

Licence Creative Commons