À Charles Spon, le 11 janvier 1650
Note [23]

« la reine le tient aux champs, caché » ; Horace (Épîtres, livre i, lettre 1, vers 4‑6) :

Veianius armis
Herculis ad postem fixis latet abditus agro,
ne populum extrema totiens exoret harena
.

[Véianus ayant suspendu ses armes à la porte d’Herculès, se cache aux champs, loin du peuple qu’il supplia tant de fois de l’extrémité de l’arène].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 janvier 1650. Note 23

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0214&cln=23

(Consulté le 24.01.2021)

Licence Creative Commons