À Charles Spon, le 28 janvier 1653
Note [23]

Vervins fut prise par les hispano-condéens le 19 janvier, mais ils n’y laissèrent que « trente hommes de garnison », soit « un régiment d’infanterie et un de cavalerie ». Arrivant aux abords de la ville, Turenne décida d’en tenter aussitôt le siège ; « la place se rendit en douze heures » le 28 janvier suivant (Turenne, Mémoires, tome premier, page 231).

À l’issue de cette victoire, Mazarin décida de se rendre à Paris où le roi l’appelait avec insistance. Turenne se rendit à Laon établir ses quartiers d’hiver. Condé, de son côté, gagna Stenay le 5 février, d’où il partit pour Namur. Sa défaite devant Turenne à Vervins marqua la fin de la campagne de Champagne, longue de 16 mois (Jestaz).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 janvier 1653. Note 23

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0301&cln=23

(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons