À Charles Spon, le 4 août 1654
Note [23]

« par le fer et le feu » (v. note [17], lettre 349).

J’ai corrigé l’étourderie de Guy Patin, qui a écrit 1564 pour 1664. Les renseignements qu’il a ensuite fournis sur « Luillier, sieur de Chalandeau » ont orienté les recherches que j’ai menées à son sujet, mais sans parvenir à son identification absolument certaine parmi les conseillers du Parlement qui ont sûrement porté ce nom : v. note [18], lettre 342.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 août 1654. Note 23

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0363&cln=23

(Consulté le 30.11.2022)

Licence Creative Commons