À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [23]

La confection Hamec (Hamech) ou diacolocynthidos était un électuaire drastique à base de coloquinte. Elle tenait son nom de Hamech (altération de Ahmed), « médecin arabe fort ancien » (Furetière), qui ne serait autre que Rhazès (v. note [24], lettre 101). Elle contenait plusieurs autres ingrédients en quantités variables : séné, rhubarbe, agaric, scammonée, myrobolans (fruits secs venus d’Inde dont il existait cinq espèces, qui ont donné l’adjectif mirobolant).

La bénédicte est un « électuaire laxatif qui purge bénignement. Il est composé de 24 ingrédients, sans y comprendre le miel. On l’appelle ordinairement la bénédicte de Nicolas de Salerne [v. note [3], lettre 15], du nom de son inventeur » (Trévoux).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 23

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=23

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons