De Charles Spon, le 12 février 1658
Note [23]

« s’occuper aux travaux des champs ».

Inganno, tromperie en italien, est un mot le français savant a adopté : « terme de musique, cadenza per inganno, espèce de cadence qui donne une résolution différente de celle que l’oreille attend » (Littré DLF).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Charles Spon, le 12 février 1658. Note 23

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9032&cln=23

(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons