À Charles Spon, le 13 juillet 1655
Note [24]

Faire le fin : « ne vouloir pas expliquer ses sentiments. Il fait le fin avec moi de cette amour, il ne m’en a jamais voulu faire confidence. Ce mot en ce sens vient du langage celtique ou bas-breton, où fin signifie cauteleux [méfiant] » (Furetière).

V. note [36], lettre 395, pour la Pharmacopœia de Schroderus (Johann Schroeder). Dans son Dictionnaire de médecine (1824), Nysten décrit plusieurs variétés de pilules purgatives contenant de l’aloès : pilules stomachiques (aloès et quinquina, ou pilules ante-cibum [d’avant-repas], pilules gourmandes), pilules de Rufus (aloès et myrrhe), pilules bénites de Fuller (aloès et substances fétides), pilules de Stahl, pilules écossaises d’Anderson…

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juillet 1655. Note 24

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0406&cln=24

(Consulté le 03.12.2020)

Licence Creative Commons