À Johann Georg Volckamer, le 9 avril 1655
Note [24]

V. note [7] de la lettre de Claude ii Belin, le  31 janvier 1657, pour le « Livre des maladies incurables » de Bruno Seidel (Francfort, 1593) que Guy Patin recherchait alors avec acharnement (mais sa requête barrée montre qu’il l’a ultérieurement trouvé).

Comme le douteux ouvrage de Corbeus (v. supra note [18]), ce livre médical fait figure d’intrus dans la liste que Patin avait tirée du traité de Johann Paul Felwinger.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 9 avril 1655. Note 24

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1068&cln=24

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons