Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium
Note [24]

Passage difficile où le copiste a pu s’égarer : je ne suis pas parvenu à m’accorder au contexte sans supprimer la négation (non) qui est dans la proposition si quando illis uti {non} cogit necessitas [quand la nécessité {ne} pousse {pas} à les utiliser] ; pour les pronoms, j’ai traduit qui par « le médecin » et illis, par « ces remèdes ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium. Note 24

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8129&cln=24

(Consulté le 15.09.2019)

Licence Creative Commons