Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1, note 24.
Note [24]

Exact abrégé de la vie de Marco Antonio (Markantun en croate) de Dominis (île de Rab en Croatie 1560-Rome 1624) : jésuite en 1579, archevêque de Split en 1602, gagné par l’esprit de la Réforme, il s’exila en Angleterre en 1616, se convertit au protestentantisme et se consacra aux travaux d’écriture ; expulsé d’Angleterre en 1622, il rentra à Rome et se refit catholique ; d’abord dans les faveurs du pape Grégoire xv (v. supra note [3]), il fut emprisonné au château Saint-Ange (v. notule {d}, note [46] du Naudæana 3) en 1624 ; mort la même année, il échappa à l’exécution capitale qui avait été prononcée contre lui.

Gabriel Naudé citait ici son Euripus seu de fluxu et refluxu maris sententia… [Euripe ou jugement sur le flux et le reflux de la mer…] (Rome, Andreas Phæus, 1624, in‑4o de 72 pages), question de géographie maritime qui captivait alors les naturalistes (v. supra note [13] pour le livre de Girolamo Borri paru en 1592 sur le même thème) et inspirait les ennemis de la circulation harvéenne du sang (v. notes [18], lettre 192, et [4], lettre 483).

En Méditerranée, les marées de grande amplitude ne s’observent que dans les estuaires de certains fleuves (comme l’Euripe). Dominis rattachait ce phénomène au mélange des eaux douces et salées, plutôt qu’à l’attraction exercée par la Lune (qui expliquait les marées océaniques). Une autre hypothèse le liait aux différences de température des eaux provoquées par les vents.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1, note 24.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8192&cln=24

(Consulté le 01/10/2023)

Licence Creative Commons