De Pierre Louvet, le 22 janvier 1657, note 24.
Note [24]

Fondée en 1437, la Cour des aides du Languedoc avait fusionné avec la Chambre des comptes de Montpellier en 1629 pour former la Cour des comptes, aides et finances de Montpellier ; laquelle, avant 1659, comptait 10 présidents, 44 conseillers-maîtres, 14 correcteurs, 22 auditeurs et trois gens du roi (Pierre Vialles, Études historiques sur la Cour des comptes, aides et finances de Montpellier, d’après ses archives privées, Montpellier, Firmin et Montane, 1921, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Pierre Louvet, le 22 janvier 1657, note 24.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9050&cln=24

(Consulté le 13/04/2024)

Licence Creative Commons