À Charles Spon, le 18 décembre 1657
Note [25]

Le 21 février 1657, Olympe Mancini (v. note [12], lettre 453) avait épousé du prince Eugène, Eugène-Maurice de Savoie-Carignan, comte de Soissons ; comme on ne la trouvait ni belle ni spirituelle, on la surnommait la bécasse de Soissons. Guy Patin a annoncé son heureux accouchement dans le post-scriptum de sa lettre (v. infra note [43]).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 décembre 1657. Note 25

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0508&cln=25

(Consulté le 18.05.2021)

Licence Creative Commons