À Charles Spon, le 26 avril 1658
Note [25]

« quoiqu’il en ait écrit d’autres en nombre presque infini. »

Les deux ouvrages de Melchior Sebizius mentionnés par Guy Patin étaient :

  • ses six Disputationes de variolis et morbillis… [Thèses sur la variole et la rougeole…] qui ont été publiées séparément (Strasbourg, Johannes Philippus Mülbius, 1642, in‑4o) ;

  • Dissertationum de acidulis sectiones duæ : In quarum priore agitur de Acidulis in genere  in posteriore vero de Alsatiæ Acidulis in specie : Ita adornatæ, ut etiam aliarum thermarum usui, sive bibantur, sive foris applicentur, plurimum inservire queant [Deux sections de dissertations sur les eaux acides : la première traite des eaux acides en général ; la seconde, des eaux acides d’Alsace en particulier, préparées de sorte qu’elles procurent bien plus que l’emploi des autres eaux thermales, que ce soit en boisson ou en application externe] (Strasbourg, Wilhelm Christian Glaser, 1627, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 avril 1658. Note 25

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0524&cln=25

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons