À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 26.
Note [26]

« Ceux qui prêtent attention à peu de chose sont facilement abusés » : Facile enuntiant (et frequentius errant) qui ad pauca respiciunt [se révèlent aisément (et s’égarent fort souvent) ceux qui prêtent attention à peu de chose] (proverbe antique attribué à Aristote).

V. note [6], lettre 157, pour François Henry, futur éditeur des Opera omnia de Gassendi ; vers la fin de sa lettre, Guy Patin est revenu sur ce sujet (v. infra note [71]) en précisant qu’Henry prétendait qu’une édition de la Philosophie d’Épicure était en cours à Londres.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 26.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0211&cln=26

(Consulté le 21/07/2024)

Licence Creative Commons