À Charles Spon, le 10 mai 1652
Note [26]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 72 ro, avril 1652) :

« Le parlement de Rouen s’étant assemblé le 29, donna arrêt portant qu’il serait envoyé des députés au roi pour le supplier, en cas qu’il voulût venir en Normandie, de n’y mener point le cardinal Mazarin ni des troupes ; mais lorsque les députés furent sur le point de partir, l’avis y étant venu que MM. de Rohan, Chavigny, et Goulas étaient à Saint-Germain pour parler d’accommodement, {a} il fut arrêté que le départ des députés serait différé jusqu’à ce qu’on eût nouvelle certaine de la négociation de ces Messieurs. »


  1. Le 28.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mai 1652. Note 26

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0286&cln=26

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons