À Charles Spon, le 16 avril 1652
Note [27]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome ii, page 201, avril 1652) :

« Jeudi 11 à midi, avis à M. d’Orléans que M. le Prince venait ; au-devant duquel allèrent les maréchal d’Étampes, marquis de Mauny et comte de Chavigny, puis S.A.R., {a} qui revint à cheval, amenant le prince descendre au palais d’Orléans, dont il fut, par le Pont-Neuf tout couvert de monde, chez Prud’homme, {b} où il coucha et quitta sa crasse et sa grande barbe ; mais soupa chez M. de Chavigny.
Le soir, feux de joie sur le Pont-Neuf et environs, avec force pétards et coups de fusil, et “ Vive le roi ! ” que l’on cria aussi lorsque M. le Prince passa, les ducs de Beaufort et de La Rochefoucauld avec lui. »


  1. Son Altesse Royale, Gaston d’Orléans.

  2. V. notule {a} de la note [2], lettre 198, pour le baigneur Prud’homme.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 avril 1652. Note 27

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0285&cln=27

(Consulté le 14.10.2019)

Licence Creative Commons