À Charles Spon, le 3 décembre 1658
Note [27]

Un des édits cités par Lacuisine dans l’affaire du parlement de Dijon (v. note [2], lettre 545) portait

« création au parlement de Bourgogne de deux conseillers clercs, six conseillers laïcs, deux secrétaires de la Cour, deux audienciers, deux contrôleurs, deux référendaires et un chauffe-cire en la chancellerie du parlement, de plusieurs officiers de la Chambre des comptes et du Bureau des finances de cette ville, et moyennant ce, confirmation auxdites compagnies de l’union du pays de Bresse à leur ressort et juridiction, et attribution aux conseillers des bailliages du ressort de ce parlement de juger les causes qui regardent les chancelleries ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 décembre 1658. Note 27

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0547&cln=27

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons