À Charles Spon, le 2 mars 1655
Note [28]

« et du lion par sa griffe, ou plutôt de l’âne par son sabot ». Leonem ex unguibus æstimare [Juger le lion à ses griffes] est un adage latin (Érasme, no 834) :

« C’est évaluer toute une affaire sur une simple et unique conjecture, supposer beaucoup de peu, ou des plus petits faits les plus grandes conséquences. »

Guy Patin le complétait ici, pour ajouter qu’Akakia était plutôt un âne qu’un lion.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 mars 1655. Note 28

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0392&cln=28

(Consulté le 25.10.2020)

Licence Creative Commons