À Charles Spon, le 6 septembre 1652
Note [29]

« Jupiter n’a pas le loisir de s’occuper des vétilles » ; Ovide (Tristes, livre ii, vers 215-216) :

Utque deos cœlumque simul sublime tuenti
Non vacat exiguis rebus adesse Iovi
.

[Et tandis qu’il veille d’en haut sur les dieux et sur le ciel…].

Le compte rendu de la Faculté ne fait aucune allusion à ces « autres externes ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 septembre 1652. Note 29

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0293&cln=29

(Consulté le 25.01.2021)

Licence Creative Commons