Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion
Note [29]

Recollement : « comparaison qu’on fait des meubles ou papiers, qui sont en nature, avec l’original de l’inventaire qui en avait été fait quelque temps auparavant » (Furetière).

Il faut comprendre qu’à la mort de Guy Patin (avril 1672), on jugea utile de refaire un inventaire et une prisée de ce qui avait été sa bibliothèque, pour la comparer à celle de 1670 et recenser les livre qui avaient pu en disparaître.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion. Note 29

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8012&cln=29

(Consulté le 26.09.2020)

Licence Creative Commons