À Claude II Belin, mars-avril 1641
Note [3]

Le livre du P. Cellot fut mis à l’Index, donec corrigatur [jusqu’à ce qu’il soit corrigé], le 22 janvier 1642. La Sorbonne (gallicane) ne le censura pas, comme l’annonçait Guy Patin, mais elle fut cependant sur le point de le condamner, et son auteur n’évita la censure qu’en donnant une rétractation, le 22 mai 1642.

À propos d’un autre cas, Patin a ironisé sur les censures de la Sorbone : v. note [53] du Faux Patiniana II‑1.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, mars-avril 1641. Note 3

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0054&cln=3

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons