À André Falconet, le 22 juin 1649, note 3.
Note [3]

« ainsi donc sauvegarderons-nous nos âmes par [notre] persévérance » : In patientia vestra possidebitis animas vestras [Par votre persévérance vous sauvegarderez vos âmes] (Luc, 21:19).

C’était l’attente du livre de Gassendi sur la vie et la philosophie d’Épicure : v. note [171], lettre 166.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 22 juin 1649, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0185&cln=3

(Consulté le 01/03/2024)

Licence Creative Commons