À Charles Spon, le 4 février 1650
Note [3]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome i, page 211, 22 janvier 1650) :

« Ce soir, le duc de Beaufort et < le > coadjuteur furent menés par M. le duc d’Orléans voir le roi et la reine, laquelle prit ledit duc de Beaufort par la main et le réconcilia avec M. le cardinal, ce qui avait été concerté et promis dès les jours précédents. Autres disent, et est plus vrai, que ce fut le duc d’Orléans qui mena le duc de Beaufort vers M. le cardinal qui vint et se tint au passage comme ils < s’en > allaient, et les reçut. » {a}


  1. Mme de Motteville est restée vague sur cette entrevue.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 février 1650. Note 3

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0216&cln=3

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons