À André Falconet, le 27 juin 1651
Note [3]

« Je remarque que cet homme est né le quatrième jour après la nouvelle lune. » Guy Patin ne prisait guère le mélange de l’astronomie et de la médecine, et le voilà pris en flagrant délit d’y croire tout de même un peu.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 juin 1651. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0263&cln=3

(Consulté le 28.03.2020)

Licence Creative Commons