À Charles Spon, les 5 et 7 juin 1652
Note [3]

Une réponse de John Milton (v. note [19], lettre 264) avait suivi l’apologie de Claude Saumaise pour le roi Charles ier d’Angleterre, exécuté le 9 février 1649. La réplique royaliste anonyme qu’on imprimait alors était la Pro rege et populo Anglicano Apologia contra Ioannis Polypragmatici (alias Miltoni Angli) defensionem destructivam regis et populi Anglicani [Apologie pour le roi et le peuple anglais, contre la défense destructive du roi et du peuple anglais par Jean le Polypragmatique (Tracassier) (alias l’Anglais Milton)] (Anvers, Verdussen [Amsterdam, L. Elsevier], 1652).

De son côté, Claude i Saumaise préparait sa Dissertatio de parricido apud Anglos in persona regis Caroli i, sacrilegorum hominum nefaria conspiratione admisso, præmissa Defensioni regiæ [Dissertation sur le parricide commis en Angleterre sur la personne du roi Charles ier, permis par la conspiration criminelle d’hommes sacrilèges ; placée devant la Défense royale], suivie par une Eiusdem de eodem facto Dissertatio. Excerpta ex Defensione regia [Dissertation du même auteur sur le même fait. Extraite de la Défense royale] ; elles allaient toutes deux paraître dans un recueil intitulé Metamorphosis Anglorum sive Mutationes variæ regum, regni rerumque Angliæ. Opus historicum et politicum, ex variis fide dignissimis monumentis ac auctoribus contextum, ad hæc usque tempora deductum, memoriæque posteritatis æternæ consecratum [Métamorphose des Anglais ou Transformations diverses des rois, du royaume et des affaires d’Angleterre. Ouvrage historique et politique, composé à partir de souvenirs et d’auteurs tout à fait dignes de foi, mené jusqu’au temps présent, et consacré à l’éternelle mémoire de la postérité] (sans lieu ni nom, 1653, in‑12 ; pages 305‑319 et 320‑340).

Une réponse posthume de Saumaise à Milton parut en 1660 : v. note [1], lettre 642.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, les 5 et 7 juin 1652. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0288&cln=3

(Consulté le 27.09.2021)

Licence Creative Commons