À André Falconet, le 16 juin 1654
Note [3]

« Travail, nourriture, boisson, sommeil, etc., le tout avec modération. Vous savez ce que je veux dire : “ L’orateur coupe court à ce que le balourd déclare sottement. ” »

L’et cætera de Guy Patin éludait le cinquième conseil de modération (panta métria), donné par Hippocrate, qui concernait venus [le coït (acte vénérien)] (Épidémies, v. note [3], chapitre iv du Traité de la conservation de santé).

L’autre citation est un adage extrait de la grammaire de Jean Despautère (v. note [7], lettre 546).

Patin laissait André Falconet deviner de quel mal, lié à l’intempérance, il avait soigné le jeune Choulier.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 16 juin 1654. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0355&cln=3

(Consulté le 14.12.2019)

Licence Creative Commons