À André Falconet, le 25 septembre 1655
Note [3]

Marie de Rebé (à qui les précédents éditeurs ont par erreur donné le nom de Des Prez), nièce de l’archevêque de Narbonne (vsupra note [2]) avait épousé Denis ii Riant, seigneur de Bures, fils de Gilles Riant (vinfra note [6]) et de Madeleine Fernel, fille de Jean. Ils eurent une fille, prénommée Marie, qui était la religieuse dont Guy Patin parlait ici, arrière-petite-fille de Jean Fernel. La prosopographie de Popoff (no 146), n’attribue pas la qualité de conseiller d’État à Denis Riant, mais à son père, Gilles.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 septembre 1655. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0416&cln=3

(Consulté le 25.01.2020)

Licence Creative Commons