À Charles Spon, le 10 août 1657
Note [3]

Visitant Rome en 1675, Jacob Spon (v. note [6], lettre 883), le fils de Charles, a signalé que « L’abbé Brachesi, à Sainte-Marie-Majeure, a des tableaux, des bustes et de très belles médailles, et particulièrement une des plus belles suites de grand bronze qui se puisse voir » (Voyage d’Italie…, page 84).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 août 1657. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0488&cln=3

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons