À Charles Spon, le 28 janvier 1661
Note [3]

Henriette-Anne d’Angleterre épousa en effet, le 31 mars 1661, le frère de Louis xiv, Philippe, duc d’Anjou, qui venait de recevoir le titre de duc d’Orléans par la mort de Gaston. Elle était alors âgée de 17 ans.

Le passage entre crochets a été biffé sur le manuscrit, sans doute par Guy Patin lui-même : cela corrompt la construction de la phrase, mais corrigeait l’erreur que Patin commettait en déclarant la reine d’Angleterre revenue en France (vinfra, note [5]).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 janvier 1661. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0668&cln=3

(Consulté le 15.04.2021)

Licence Creative Commons