À André Falconet, le 21 décembre 1671
Note [3]

« Dieu dans sa sagesse a enveloppé d’une nuit épaisse les événements futurs » (Horace, v. note [20], lettre 564). Guy Patin ne vécut pas jusqu’à l’élection du nouveau doyen en novembre 1672, qui fut Jean-Baptiste Moreau.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 21 décembre 1671. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1013&cln=3

(Consulté le 29.02.2020)

Licence Creative Commons