À Johann Georg Volckamer, le 15 décembre 1656
Note [3]

Tandis que la guerre contre l’Espagne continuait de ruiner le Trésor royal de France, le dernier souci de la Couronne était de financer l’achèvement du grand Hippocrate et Galien de René Chartier, ouvrage dont Louis xiii avait favorisé les débuts en 1638. Les trois derniers tomes durent attendre longtemps après la Paix des Pyrénées (1659) pour paraître : les tomes x et xii en 1679, et le tome xi en 1689.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 15 décembre 1656. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1100&cln=3

(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons