À Sebastian Scheffer, le 24 février 1663
Note [3]

Navicula Petri est une métaphore de l’Église catholique romaine (où Guy Patin déplorait la surabondance des moines). Elle fait allusion à la pêche miraculeuse (Luc, 5:1‑11) qui convainquit les quatre premiers apôtres, Simon-Pierre et ses compagnons Jacques, Jean et André, de suivre le Christ :

« Jésus dit à Simon : “ Rassure-toi ; désormais ce sont des hommes que tu prendras. ” Alors, ramenant leurs barques à terre et laissant tout, ils le suivirent. »

V. note [83], lettre 150, pour l’édition du Satyricon de Pétrone par Johann Peter Lotich (Francfort, 1629, jamais réédité).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 24 février 1663. Note 3

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1261&cln=3

(Consulté le 24.09.2022)

Licence Creative Commons