À Sebastian Scheffer, le 6 mai 1663
Note [3]

« Guy Patin, natif de Beauvaisis, docteur en médecine de Paris et professeur royal, vit une vieillesse heureuse et enseigne à Paris, devant un grand concours d’auditeurs venus de tout pays, de toute nation, et même de l’Europe tout entière. Digne de grande louange, il est accrédité par les suffrages de tous les savants. Dieu fasse que cet homme, né pour le bien public, atteigne les années de Nestor. »

V. notes [31], lettre 146, pour la légendaire longévité de Nestor, et [9], lettre latine 228, pour la Bibliotheca chalcographica… [Bibliothèque gravée…] (Clemens et Johann Ammon, Francfort et Heidelberg, 1652-1669) où Guy Patin espérait en vain voir figurer son portrait parmi les célébrités de l’Europe savante.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 6 mai 1663. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1276&cln=3

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons