À Johann Georg Volckamer, le 17 décembre 1665
Note [3]

Mention qui mène à déplorer que ne subsiste qu’une seule lettre (1er janvier 1665) de la correspondance de Guy Patin avec Charles Spon, entre celles du 1er août 1664 et du 21 septembre 1666.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 17 décembre 1665. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1418&cln=3

(Consulté le 20.10.2021)

Licence Creative Commons