Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2c. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652
Note [3]

Une plume, qui n’est pas celle du censeur de la Faculté, Paul Courtois, a inscrit au bas de chaque page le total des sommes qu’elle contient (traduit en italique bleu).

La même écriture a établi les totaux des recettes et des dépenses, puis le bilan final des comptes, et écrit son visa quittantia [quittance vue] en regard des recettes dont le reçu lui avait été présenté. Ma vérification de ces calculs les a toujours trouvés exacts, à une exception près (v. infra note [22]).

La Compagnie confiait cette tâche à l’un de ses régents : en parcourant les Commentaires, on découvre en effet que Guy Patin fut le contrôleur des comptes que Jean Garbe a rendus le 29 novembre 1669 pour la première année de son décanat (tome xv, pages 384‑385).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2c. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8184&cln=3

(Consulté le 30.10.2020)

Licence Creative Commons