À Charles Spon, le 22 juin 1655
Note [30]

« On ne voit plus aujourd’hui d’éléphantiasiques dans toute la Gaule belge et celte ; mais il en persiste beaucoup en Gaule narbonnaise et aquitaine, et en Provence » (cette phrase n’est pas extraite du traité de Varanda). La Gallia Braccata était le nom romain de la Gaule narbonnaise (à cause de l’espèce de pantalons larges, braccæ, qu’y portaient les habitants) ; Guy Patin précisait donc avec raison, mais non sans pédanterie, qu’il utilisait cette expression pour désigner la Provence.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 juin 1655. Note 30

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0405&cln=30

(Consulté le 07.04.2020)

Licence Creative Commons