À André Falconet, le 25 juin 1670, note 30.
Note [30]

« “ Une pierre a détruit le temple du Seigneur, une pierre l’a bâti ”, {a} que soit béni le nom du Seigneur. »


  1. Devise gravée au-dessus du porche de l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris (v. supra notule {b}, note [25]), par allusion à la lapidation du saint éponyme, qui fut le premier martyr de la chrétienté.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 juin 1670, note 30.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0989&cln=30

(Consulté le 20/05/2024)

Licence Creative Commons